Humour

Jérémy FERRARI Vends deux pièces à Beyrouth


mer 10 fév 2016
18h16

Mis en lumière par l’émission quotidienne de Laurent Ruquier “On n’demande qu’à en rire”, sur France 2, JÉRÉMY FERRARI choisit la scène pour nous livrer son regard critique et acerbe sur le racisme, la xénophobie, la misogynie, l’extrémisme religieux et autres formes de discrimination. Son précédent spectacle sur les religions ne l’aura pas épargné d’un certain nombre de problèmes…
Dans “Vends deux pièces à Beyrouth”, son nouveau one-man-show, il ne désarme pas et s’intéresse aujourd’hui à la guerre. À qui profite-t-elle ?
De l’humanitaire au marché de la vente d’armes en passant par la diplomatie, Jérémy a creusé la question… 
Il décode pour nous le dessous des cartes avec l’humour caustique qui le caractérise, et ça détonne…
À l’occasion de ce nouveau spectacle, il s’est acheté un joli deux pièces à Beyrouth, qu’il revend… Le quartier étant devenu trop calme…

Mise en scène : Jérémy Ferrari
Mise en lumière : Bruno Duteil et Aurélien Audouard

Prochains spectacles